Le Kosovo dans les imaginaires serbes et albanais

Le Kosovo a la particularité d’être le noyau de l’identité nationale et religieuse des serbes. On parle souvent de Jerusalem serbe*. La région sera d’abord disputée par les Bulgares et l’Empire byzantin puis entre l’Eglise orthodoxe et catholique. L’Etat serbe atteignit son apogée en 1331, s’étendant du Danube à la Grèce. Lors de la mort du fondateur, Dušan en 1355, les seigneurs locaux s’affrontent et les Turcs d’Anatolie envahissent le territoire. Le 28 Juin 1389, les armées ottomanes et chrétiennes se rencontrent sur la plaine du Champ des Merles (Kosovo Polje). Les troupes chrétiennes sont écrasées par les troupes ottomanes mais la légende raconte que la veille de la bataille le Prince Lazar aurait été visité par un ange qui lui aurait présenté le dilemme suivant : gagner la bataille ou gagner le royaume des Cieux. Le peuple serbe se serait dès lors sacrifié pour accéder au rang de peuple céleste.

Kosovo Polje

Sous domination ottomane, les minorités orthodoxes n’étaient pas reconnues en tant que telles mais protégées. L’identité nationale serbe fut donc associée à l’identité orthodoxe. Le Kosovo se trouve pas la suite au cœur des conflits opposant autrichiens et turcs. Une islamisation forcée des populations serbes, albanaises et Gorani (vivant dans les montagnes) eut lieu pendant cette période troublée. Ce phénomène a une grande importance pour les Serbes car il est souvent avancé qu’un bonne part des Albanais du Kosovo serait en fait des Serbes convertis. Il ne faut toutefois pas exagérer ce phénomène et si les Albanais se sont « serbisés » à cette époque nombre de serbes se sont également « albanisés » à l’époque. En outre à cette époque les mouvements de population étaient fréquents et massifs.
La célébration de la bataille du « Champ des Merles » dans des chants et des récits ne donna pas d’abord lieu à des revendications politiques. Elle faisait partie d’une culture balkanique plus large. Le basculement a eu lieu avec l’émergence de la Serbie comme Etat pendant la première moitié du XIXème siècle. L’Eglise orthodoxe porta un intérêt particulier à ce mouvement d’émancipation pour asseoir son pouvoir politique dans la région.

 
Le nationalisme albanais se développa lui au XIXème siècle largement en réponse à l’affirmation d’un nationalisme serbe. C’est un phénomène assez tardif, comme l’islamisation du peuple albanais. Lorsque que l’Empire ottoman mit en place un processus de réforme limitant l’autonomie des pachas locaux, la résistance albanaise s’organisa. Dans le même temps le monde albanais connaissait plusieurs projets politiques.

 
En 1876 la Crise d’Orient modifia la donne. La Serbie et le Monténégro attaquèrent l’Empire Ottoman sans grands succès et la Russie, alliée de la Serbie lançant un ultimatum à l’Empire pour demander des réformes. Le sort des Balkans fut réglé entre les grandes puissances au Congrès de Berlin. Aucune partie locale ne fut invitée à la table des négociations. La première manifestation du nationalisme albanais eut lieu avec la Ligue de Prizren qui se réunit en 1878 à la veille du Congrès. Elle défendait l’Empire et une zone albanaise autonome alors que la Serbie souhaitait le rattachement du Kosovo à la principauté. Le Congrès ouvrit la voie à la reconnaissance d’une Serbie et d’un Monténégro indépendants et consacra l’extension de la Serbie au Sud. Les Serbes chassèrent les populations non-serbes vers le Kosovo. Ce fait est souvent avancé par les albanais comme un argument pour justifier la longue tradition de « nettoyage ethnique » des Serbes.
L’agitation se poursuivit dans les années suivantes. L’Empire Ottoman écrasant la Ligue de Prizren en raison de ses revendications nationalistes. Malade, l’Empire Ottoman était attaqué de l’intérieur alors que l’Autriche-Hongrie jouait la carte du nationalisme albanais.

 
*Cette partie est tirée des travaux de Jean-Arnault Dérens, Le Piège du Kosovo, Paris, Non Lieu, 2006


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *