Les accords de paix de Dayton et la naissance de l’UCK

Les accords de paix de Dayton en 1995 marque un basculement pour le Kosovo*. Le Kosovo perçu comme une affaire interne à la Serbie n’y est pas évoqué. La stratégie de la LDK est donc démentie. L’impatience monte au Kosovo. Toutefois un accord est signé à la surprise générale en Rugova et Miloševič sur le système éducatif sous la médiation de la communauté Sant’ Egidio. Il prévoit simplement le retour des élèves albanais dans des bâtiments devant leur revenir. L’accord eut peu de conséquences sur la répression subie par les albanais.

 

Le 28 Novembre 1997, des hommes en uniforme viennent rendre hommage à un instituteur tué. C’est la première apparition de l’Armée de Libération du Kosovo (Ushtrria Clirimtare e Kosovës, UCK). Ce mouvement est issu d’un vaste mouvement de résistance armée à la police serbe. Jusqu’à l’été 1998, cette organisation est considérée par le Congrès américain comme une organisation terroriste financée par le trafic de drogue. Elle deviendra ensuite armée de libération et le principal allié des troupes occidentales.

*Cette partie est tirée des travaux de Jean-Arnault Dérens, Le Piège du Kosovo, Paris, Non Lieu, 2006


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *